Archive pour Non classé

Bouée gonflable : Articles de plage ou de piscine, attention danger – suite

Bouée gonflable, conseils

Pour des vacances en toute sécurité, voici quelques conseils avant d’acheter une bouée gonflable ou un article de plage ou de piscine à votre enfant.

  • Achetez votre article dans un magasin spécialisé ou une grande surface, ces structures sélectionnant en général des produits contrôlés et de meilleure qualité
  • Contrôlez visuellement l’article. Vérifiez notamment la conception de la valve de la bouée gonflable
  • Sentez le produit et proscrivez ceux qui ont une odeur suspecte, souvent synonyme de présence de produits nocifs
  • Pour les bouées gonflables et les gilets flotteurs, choisissez un article portant la marque GS (sécurité contrôlée) et estampillé « sans phtalales »
  • Choisissez une bouée ou un matelas gonflables adaptés au poids et à la taille de l’enfant

 

Commentaires

Bouée gonflable : Articles de plage ou de piscine, attention danger

Bouée gonflable, sécurité

Elément de sécurité, les bouées gonflables ne sont pas toujours sans risque. Une étude récente réalisée par une société allemande de certification, TUV Rheinland, révèle que de nombreux articles de plage ou de piscine (bouée gonflable, gilet flotteur, matelas, bateau pneumatique…) sont dangereux pour la sécurité ou la santé des enfants.

L’étude porte sur 27 produits achetés aux abords des plages françaises de Dieppe (Seine-Maritime), Granville (Manche), La Grande Motte (Hérault), Nice (Alpes-Maritimes) pour un prix variant de 2.20 à 19.90€. Sur les 27 articles testés (dont 18 made in China), 16 ne répondent pas aux exigences européennes de sécurité.

Parmi les défauts constatés :

  • la valse s’est détachée sur deux bouées gonflables présentant un risque d’étouffement pour l’enfant
  • la teneur en phtalates est supérieure aux seuils de concentration autorisés sur les autres produits à risques. Utilisé pour assouplir les matières plastiques, le phtalate est un produit toxique réputé cancérogène

Commentaires

Les avantages de la couverture rigide pour piscine – suite

La couverture de piscine est également une protection esthétique qui ne dénature pas le jardin.

 Piscine, couverture rigide : sécurité

La couverture rigide empêche tout accès à la piscine, la sécurité de l’enfant est donc assurée. Néanmoins, pour répondre aux normes de sécurité fixées par la loi du 3 janvier 2003 relative à la sécurisation des piscines, la couverture doit être conforme à la norme NF P90-308.
A noter, les couvertures isothermiques en bâche ne peuvent pas être considérées comme un élément de sécurité d’une piscine. Le dispositif de sécurisation doit résister à une forte pression ou à un franchissement d’un adulte d’un poids de 100 kg. La couverture rigide doit être équipée de serrures et de verrous qui ne peuvent pas blesser les enfants sur les parties saillantes. Il est évident que l’enfant ne doit pas avoir le moyen d’ouvrir la couverture tout seul, il appartient aux adultes de s’en occuper.

En tout état de cause, la meilleure sécurité piscine reste la surveillance constante des adultes, d’autant plus qu’un enfant peut se noyer en moins de trois minutes dans seulement 20 cm d’eau !

Commentaires

Placoplâtre et béton-cellulaire de piscine en question

J’ai été très étonnée de lire dans votre numéro 32 que vous considériez le placo BA13 comme une « plaque respirante », qui en outre pouvait être préconisée comme matériau de finition d’un monomur en terre cuite. Confirmez-vous ces informations ?
Ch.P.

Réponse de la rédaction

Vous posez là deux questions « classiques » car il est vrai que des informations contradictoires ont souvent été véhiculées autour de ces deux produits.

Le placo-plâtre est considéré comme respirant (carton + désulfogypse), d’ailleurs un peu trop (son Mu est seulement de 10). Cependant, il faut s’assurer d’avoir « la bonne plaque ». En effet certaines plaques de plâtre sont d’un niveau tout à fait correct d’un point de vue écologique. Le souci c’est qu’il n’existe pas d’étude comparative pour nous dire lesquelles ! Je vous renvoie à la lecture de notre article « Les dessous du plâtre » paru dans le n° 20.

Le placo-plâtre est une « possibilité » de finition sur un monomur… mais ce serait dommage de l’employer car il réduirait l’inertie et les propriétés hygrométriques de ce dernier.

Concernant le béton cellulaire, il n’existe aucune exigence de protection quant à son utilisation, du moins d’après Xella, le fabricant ! Et si il est plus léger, il ne semble pas plus fragile qu’un autre (il est utilisé pour la construction d’immeubles).

Commentaires

Le confort acoustique de la maison avec piscine

Qu’est ce que le confort acoustique ?

Maîtrise des bruits (extérieurs, intérieurs, piscine). Aptitude à entendre les sons choisis et ne pas entendre les autres.

La règlementation sur le confort acoustique

Depuis le 1er janvier 2000, la réglementation acoustique a été modifiée afin de s’adapter aux indices européens. Elle définit les performances acoustiques minimales requises dans un bâtiment d’habitation (arrêtés du 30 juin 1999). Elle s’applique aux constructions neuves et aux extensions de bâtiments existants, dans le secteur du logement collectif, individuel et individuel groupé.

Le bruit, ce son sans harmonie

Au dessus d’un certain seuil, le bruit peut devenir une menace. Il dérègle le sommeil, provoque des déficits auditifs, perturbe le processus de mémorisation. Une isolation acoustique performante est donc incontournable pour un habitat sain et confortable.

Isolation acoustique et correction acoustique

  • L’isolation acoustique permet la maîtrise de la propagation sonore d’une pièce à une autre et vis-à-vis de l’extérieur (54% des Français (études Ipsos – PLACOPLATRE 2010) sont gênés par des bruits extérieurs ou de voisinage). Le choix des matériaux de cloisonnement et portes intérieures conditionnent les performances acoustiques entre les pièces. Les ouvrants (menuiseries et vitrages, couverture de la  piscine) conditionnent les performances acoustiques vis-à-vis des bruits extérieurs.
  • La correction acoustique vise la maîtrise de la propagation sonore dans une même pièce. Les équipements électroménagers présents dans la maison ont notamment été choisis pour leur basse consommation et leur fonctionnement peu bruyant.

Commentaires

Le chauffage de la piscine 2

Le chauffage piscine par échangeur de chaleur :

il permet de chauffer et refroidir la piscine en transférant la chaleur de l’extérieur à la piscine ou inversement (selon les besoins). Branché en dérivation du circuit central de l’habitation, il est peu onéreux et son installation est simple quand la piscine n’est pas trop éloignée de la chaudière. Il permet de se servir de la piscine en période hivernale.

Le chauffage piscine par chaudière à gaz

utilise un principe comparable à celui du chauffe-eau à gaz ménager. Mais, comme elle opère à une échelle plus grande, elle exige la présence d’un conduit pour l’évacuation des gaz de combustion. Les chaudières à brûleur atmosphérique montées à l’extérieur ne nécessitent pas de cheminée. Ces équipements fournissent, à partir du gaz naturel ou du propane, une énergie peu coûteuse et rapidement mise en œuvre.

Le chauffage piscine par chauffage solaire

met en œuvre deux types distincts de matériel. L’absorbeur : l’eau de la piscine circule dans des tubes collecteurs, en plastique ou en caoutchouc synthétique, déployés en serpentin dans des châssis inclinés pour recevoir le maximum de rayonnement solaire. Elle se réchauffe dans les tubes et retourne vers le bassin. Le capteur : celui-ci expose au soleil des caissons plats dans lesquels circule un liquide caloporteur (glycol), porté à haute température (100/120 °C), lequel transmet ensuite sa chaleur à l’eau par l’intermédiaire d’un échangeur. Dans les deux cas il s’agit d’un chauffage à effet lent et progressif. Les réchauffeurs solaires occupent une surface variant entre 50% et 80% de celle du bassin, ils sont inesthétiques, difficiles à dissimuler et parfois sensibles au vent. On peut également leur reprocher d’être au maximum de leur rendement (de 18°C à 32°C) lorsque le rayonnement solaire est fort, mais bien moins efficaces au moment où on aurait le plus besoin d’eux, c’est-à-dire par temps frais et couvert.

Commentaires

12

Demenagerpascher |
Lenpunckabel |
Madecoexterieure |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | 100bonheur
| Osbsurpilotis
| Petitstableauxmodernes